Pourquoi revenir à une vie numérique plus sobre et équilibrée ?

Notre smartphone nous apporte des avantages incroyables dans notre quotidien. En 20 secondes et où que nous soyons, nous pouvons comparer les meilleurs restaurants japonais à proximité, se faire livrer nos Sushis et Makis sans lever les fesses de notre canapé… Nous pouvons poser toutes les questions existentielles farfelues à Google et trouver des dizaines de milliers de résultats de recherche. Nous pouvons apprendre le chinois en 15 minutes par jour, planifier de A à Z notre grand voyage au Pérou ou lire des vidéos traitant de « spiritualité ». Nous pouvons créer des articles dans des blogs et les poster pour faire passer son message, etc.

C’est donc un outil d’une redoutable efficacité qui semble devenu « indispensable » aujourd’hui dans nos vies.

Un des danger, c’est qu’au milieu de toutes ces fonctions extraordinaires, il y a de la « drogue« . Cette drogue prend les couleurs de Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, Youtube, les « actualités », les jeux en ligne, etc. Toutes ses plateformes génèrent des milliards de dollars en vendant notamment (données personnelles, statistiques d’usage,…) notre attention à des annonceurs. Elles exploitent notre « temps de cerveau disponible ».

Il est dans leur intérêt que nous passions un maximum de secondes dans la journée à scroller comme un zombie le nez dans ces notifications. Toutes ces grandes entreprises embauchent des génies du neuromarketing qui sont payés des fortunes dans le seul but de rendre le produit plus addictif que la coke ou le sucre.

L’addiction à ces produits se base sur différents leviers psychologiques comme la promesse de récompense avec la dopamine, le renforcement positif de l’habitude, le besoin de validation social qui est présent chez tous les être humains. Je pourrais rentrer dans les détails dans un autre article ; ce qu’il faut comprendre, c’est que les réseaux sociaux et divers médias modernes sont plus forts que nous. Nous pourrions faire tout ce que nous voulons pour lutter, ça ne fonctionnera pas.

Ces médias ruinent notre productivité, notre intelligence et notre taux vibratoire. Il y a danger.

Tels qu’ils sont devenus aujourd’hui, les médias nous investissent totalement. Ils sont dangereusement pénétrants ! Ils nous affectent tous avec des conséquences personnelles, morales, politiques, esthétiques, psychologiques et énergétiques.

Ce pouvoir, nous leur laissons inconsciemment pour la majorité du temps. Oui, nous commençons péniblement à « croire » que Google nous « écoute » (je commençais à sensibiliser des chefs d’entreprise en 20014 à ce sujet et ils prenaient ces informations comme de la science fiction). Oui, nous avons tous constaté la corrélation entre nos visite de site Internet et les publicités qui nous sont proposées ensuite. Ce n’est que 0,0002% du danger au stade actuel !!!! Il existe des milliers de techniques utilisées par des spécialistes du neuromarketing et de la psychologie appliquée au commerce pour modifier nos émotions, nos pensées, nos actions.

Il est impossible de résister.

J’ai décidé de faire un choix radical – mettre au placard mon smartphone – avec un rythme doux et raisonnable – en 12 mois.

Vous êtes invités à vous renseigner auprès de spécialiste des neurosciences, des médecins, des psychologues, des agents du marketing et idéalement neuromarketing, … afin de vous faire une idée plus juste du pouvoir que nous laissons à des entreprises / médias.

Un cycle d’atelier sera proposé afin d’évoquer ces sujets et les solutions en groupe d’ici mars.

Veillez à consacrer votre « temps de cerveau disponible » à de nobles pensées et occupations.

Prenez soin de vous.

Jérémie

PS : Passez à l’heure du « no smartphone » = https://www.leboncoin.fr/telephonie/1920180259.htm

45 €

5 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s