L’AUTRE MOITIE… 🩉

Inutile d’ĂȘtre le roi du monde, sans intĂ©rĂȘt de faire un « truc » Ă©norme.

Avoir l’ambition de ne plus en avoir…

Prendre chaque jour comme il vient. Si je dois ĂȘtre Ă©crasĂ©, cela doit ĂȘtre en me battant, et non en m’excusant ou en m’apitoyant sur moi-mĂȘme. Peu importe la nature de mon destin spĂ©cifique tant que je l’affronte avec un abandon fondamental.

Avoir conscience d’ĂȘtre une infime partie de quelque chose de beaucoup plus grand est libĂ©rateur. Un enfant de la Nature…

Il y a une place paisible en moi. Je pense que si j’arrive Ă  y rester… autant de temps que je pourrais y rester… l’autre moitiĂ© de ma vie sera alors aussi en paix. Le reste de ma vie viendra tranquillement, comme il se doit, dans une joie kalme.

Je regarde le monde, simplement. Vois au delĂ  des choses inanimĂ©es, sens de la vie en tout. Il est agrĂ©able d’ observer l’intelligence tissĂ©e autour des corps, Ă  travers les roches, dans les feuilles des arbres, dans le grain du ciel et le cosmos entier. La ressentir, depuis mon silence.

Il existe une intelligence beaucoup plus grande que n’importe quoi d’autre. La conscience de l’Univers. En deviner une infime partie…

Fermer les yeux, Ă©couter le bruit de mon souffle et tenter de goĂ»ter « l’épice ». Ce qui fait que la vie ne passe pas pour rien. 

Un guerrier de lumiĂšre, qui sait qu’il ne sait rien. Accepter le kalme enchantement du MystĂšre.

Merci Ă  mes ancĂȘtres, merci Ă  mes parents, merci Ă  mes deux soeurs, merci Ă  mes deux petits chevaliers et leur maman, merci Ă  mes amis (Vincent, merci, Jean-Paul merci, StĂ©ph, merci, Benoit, merci, Fabrice, merci, Raph, merci, JĂ©rĂŽme, merci, Feu SĂ©b, merci, Vanessa, merci, merci aux femmes et Ă  celle qui m’akompagne en particulier – je paie mon hĂ©bergement Ă  la taille de mon blog alors je rĂ©sume par Ă©conomie 🙂 đŸ€Ł) et…

… je voudrais remercier ma mort pour faire preuve d’autant de patience.

Il m’est agrĂ©able de croire aux forces de l’Esprit, Ă  la sagesse de l’Âme et Ă  la BeautĂ© du Monde.

Mitakuye Oyasin

JEREMIKARUS

Bonne nuit.

« Personne ne peut communiquer le sens de la vie Ă  quelqu’un d’autre. Chaque individu doit trouver sa propre rĂ©ponse et assumer la responsabilitĂ© que cette rĂ©ponse lui prescrit. »
Victor Frankl – Merci Emmanuelle M.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. severine POULOT dit :

    MERCI Ă  toi aussi❀

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s