La Banque mondiale au secours des rhinocĂ©ros 😅🩏

le

Je lis dans les Ă©chos cet article qui attire mon attention… Je partage avec vous pour le fun 😉

En gros…

La Banque mondiale va Ă©mettre des obligations pour sauver les rhinocĂ©ros noirs d’Afrique du Sud.
Jadis, ils rĂ©gnaient en maĂźtre dans la savane africaine, Ă  peine menacĂ©s par le lion et le crocodile. C’était avant que les hommes ne le chassent pour leurs cornes, notamment les Chinois, qui leur prĂȘtent des vertus mĂ©dicinales. Les rhinocĂ©ros noirs sont aujourd’hui classĂ©s parmi les espĂšces menacĂ©es de disparition par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Leur nombre, estimĂ© Ă  65 000 en 1970, a brutalement chutĂ© pour descendre Ă  5 500 ces derniĂšres annĂ©es.

À l’initiative de la SociĂ©tĂ© zoologique de Londres, la Banque mondiale a dĂ©cidĂ© de voler au secours du grand herbivore (3,50 m de long pour une hauteur au garrot de 1,60 m et une masse de 800 Ă  1 500 kg) en annonçant le lancement d’obligations innovantes pour sauver sa population dans deux rĂ©serves d’Afrique du Sud.

Collecter 45 millions de dollars

Objectif : collecter 70 millions de rands sud-africains (45 millions de dollars). Le deal : les investisseurs prĂȘtent de l’argent au Rhino Impact Investment Project, de la SociĂ©tĂ© zoologique de Londres. Ils ne percevront d’intĂ©rĂȘts – on parle ici de « coupons » – que si la population des rhinocĂ©ros augmente de 4 % par an.

La Banque mondiale confirme ainsi son implication dans la dĂ©fense de la biodiversitĂ©. Elle fut l’un des premiers Ă©metteurs d’obligations vertes en 2008 et, plus rĂ©cemment, Ă  l’origine des blue bonds qui financent des projets liĂ©s Ă  la protection des ocĂ©ans. En cas de succĂšs, l’emprunt obligataire « rhinocĂ©ros », notĂ© AAA par la Banque internationale pour la reconstruction et le dĂ©veloppement (BIRD), pourrait servir de modĂšle Ă  d’autres opĂ©rations du mĂȘme type visant Ă  protĂ©ger les lions, les tigres, les gorilles et les orangs-outans.

Merci pour votre lecture

Prenons soin de nous,

Miyakuye Oyasin

Jérémie

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s