Nous connaissons ce jeune…

Tous, nous connaissons ce ou cette jeune en recherche de sens.

Parfois on peut ne pas les voir, certains se cachent, d’autres sont invisibles. Nous connaissons tous un jeune, entre 18 et 30 ans, en pleine crise de sens, mais cela se manifeste de multiples façons.

Nous connaissons des jeunes désorientés, des jeunes qui ont décroché, des jeunes qui ne trouvent pas leur voie. Des jeunes au chômage, des jeunes qui n’y croient plus… « Quel avenir pour moi ? »

Nous connaissons aussi des jeunes bien « insérés ». Etudiants ou même diplômés, certains sont désabusés, déçus ou méfiants. Nous connaissons des jeunes déprimés, dépressifs ou cyniques. Parfois ils sont juste démotivés. Nous connaissons des jeunes qui travaillent, beaucoup même, mais qui s’ennuient, qui changent très régulièrement de boulot, d’entreprise. Nous connaissons des jeunes de bonne volonté, qui ne trouvent pas de sens dans leur travail, qui se cherchent et négligent leurs talents, leurs compétences. Nous connaissons tous un jeune qui veut servir, se donner mais qui s’étiole… 

Nous connaissons des jeunes qui se sont renfermés, certains ont été isolés par la pandémie, d’autres s’adonnent exclusivement aux jeux vidéo, aux réseaux sociaux, aux relations virtuelles. Peut-être connaissons-nous un jeune anxieux, un jeune qui milite violemment pour le climat ou pour trouver son identité et celle de son pays.

Alors, qui est-ce jeune en recherche de sens ? L’avez-vous reconnu ?

C’est un proche, un neveu, une cousine, un petit voisin, la sœur d’une collègue, le candidat que vous ne pouvez pas engager, l’étudiante qui garde vos enfants, le livreur…

Il voudrait se réveiller, se remobiliser, elle voudrait enfin s’y mettre, il rêve de travailler, son désir c’est de se mettre au service des autres… Tous ils veulent changer ! Changer eux-mêmes et le monde !

Pour lui, pour eux, comment 2022 serait-elle une bonne année ?

Nous avons l’espérance que cette année, aujourd’hui même, ce jeune que vous connaissez peut trouver une réponse à la quête profonde, existentielle et universelle, qui l’habite.

Vous ne savez pas comment les accompagner, les aider, les orienter, les encourager ?

Invitez-les au prochain stage IRVIN, du 23 au 29 janvier 2022 !

Comment convaincre, que dire ? Simplement : « Va voir ! »

Après le stage, pour les jeunes qui le souhaitent, il est possible de suivre une formation longue à la ferme IRVIN pour approfondir et gagner en autonomie et s’insérer professionnellement.

Vous pouvez aussi aider l’association IRVIN d’une manière simple et rapide ! Mettre des petites *** pour nous faire gagner en visibilité sur Internet, première source d’accès à IRVIN pour les jeunes. 

Un avis ou une note sur Google et Facebook

Vous abonnez à nos réseaux sociaux, et invitez les jeunes à le faire

Linkedin  Facebook  Instagram.

Nous adressons encore nos chaleureux remerciements à tous ceux qui nous ont soutenus et aidés à l’occasion de la Nuit du Bien Commun, qui a permis de réunir 84 000€. Le développement national d’IRVIN et l’ouverture de plusieurs centres est en préparation, nous comptons sur votre aide !

Que 2022 soit pour vous aussi une année de reconnexion à la nature, à la terre et à la Vie, à vous-même et aux autres, pour bâtir l’avenir ensemble !


Je relaie ici un message de Patrice Valantin et l’équipe d’IRVIN

Mitákuye Oyás’iŋ

Jérémie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s